Les régimes alimentaires, l’exercice physique ou la combinaison des deux peuvent-ils prévenir une prise de poids excessive pendant la grossesse ?

Bilan

Les données indiquent qu’un régime alimentaire, l'exercice physique, ou les deux combinés peuvent réduire le risque de prise de poids excessive pendant la grossesse. Pour les femmes ayant suivi des mesures de contrôle du poids, une diminution de 20% du nombre de femmes ayant une prise de poids excessive a pu être observée par rapport au suivi habituel.
Les régimes alimentaires évalués dans cette étude sont des régimes diabétiques ou à faible teneur en sucres, en calories ou en graisses.
Les interventions d'exercice physique sont en majorité d'intensité modérée, par exemple une pratique régulière de la marche, des cours de danse ou d'aérobic.
Le nombre d’accouchements par césarienne, en particulier lorsque l'intervention associe le régime à l'exercice, la pression artérielle élevée chez la mère, le poids de naissance supérieur à 4 kg ainsi que le risque de difficultés respiratoires du nouveau‐né après la naissance pourraient également être réduits en lien avec ces interventions. 
Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de pouvoir établir des recommandations sûres.
 

Qualité de preuve

Les preuves obtenues concernant la réduction de la prise de poids excessive sont de qualité élevée.

Contexte

Plusieurs études menées aux Etats-Unis et en Europe ont montré qu’entre 20 et 40% des femmes prennent plus de poids que ce qui est actuellement recommandé pendant la grossesse. Une prise de poids excessive pendant la grossesse est associée à des complications à la fois pour la mère et son enfant (diabète gestationnel, pression artérielle élevée chez la mère, accouchement par césarienne, grand poids de naissance).
Le but de cette revue est de déterminer si les mesures portant sur le régime alimentaire, l'exercice physique ou la combinaison des deux peuvent prévenir une prise de poids excessive et si elles sont sûres d'utilisation.