Quel traitement pour la conjonctivite allergique ?

Bilan

Les antihistaminiques et les stabilisateurs des mastocytes topiques, sont sûrs et efficaces pour réduire les symptômes de la conjonctivite allergique saisonnière ou apériodique, comparé à un placebo (médicament factice). Il n’y a pas de données sur leur efficacité à long terme et il n’y a pas suffisamment de preuves  pour déterminer quels antihistaminiques et stabilisateurs des mastocytes sont les plus efficaces.
 

Qualité de preuve

La qualité des études était variable, mais, dans l'ensemble, le risque de biais était faible. 30 études avec 4344 participants ont été incluses. Mise à jour en juillet 2014.
 

Contexte

La conjonctivite est une inflammation du tissu mince qui recouvre la partie blanche de l'œil. La conjonctivite allergique peut être saisonnière (en réaction au pollen) ou apériodique. Cette affection n'entraîne pas de perte de vision, cependant elle peut causer des démangeaisons, des irritations (sensations de brûlure) et des larmoiements intenses. Ces signes et symptômes cliniques de la conjonctivite allergique sont déclenchés par la libération d'histamine. Les gouttes ophtalmiques contenant des antihistaminiques ou des stabilisateurs des mastocytes (des médicaments qui empêchent la libération d’histamines), ou les deux, sont couramment utilisées pour traiter ces symptômes. Cette revue évalue si ces traitements, seuls ou en combinaison sont sûrs et efficaces pour réduire les symptômes chez les personnes atteintes de conjonctivite allergique.