Les alternatives aux médicaments sont-elles efficaces contre les douleurs chroniques après une lésion de la moelle épinière ?

Bilan

Les données issues d’études menées avec des patients sont insuffisantes pour démontrer que les alternatives aux médicaments sont efficaces pour réduire les douleurs chroniques suite à une lésion de la moelle épinière. 
Une étude récente montre cependant qu’un traitement basé sur l’exercice physique et l’optimisation du mouvement est associé à une diminution statistiquement et cliniquement significative de la douleur chronique à l’épaule. Ce résultat doit être confirmé par d’autres études.
Plusieurs études récentes ont été identifiées et seront considérées dans une version mise à jour de cette revue.
 

Qualité de preuve

La qualité des études est globalement faible et les informations rapportées sont souvent insuffisamment détaillées. 
Des études de meilleure qualité et portant sur un plus grand nombre de participants sont nécessaires pour déterminer l'efficacité et l'absence d’effets secondaires de ces traitements.
 

Contexte

De nombreuses personnes souffrent de douleurs chroniques à la suite d'une lésion de la moelle épinière. La douleur est habituellement traitée avec des médicaments mais des alternatives peuvent également être proposées. Ces traitements alternatifs sont par exemple la stimulation cérébrale (électrique ou magnétique), des exercices physiques, l’acupuncture, l’auto-hypnose, un programme cognitivo‐comportemental ou l’électrostimulation nerveuse transcutanée.
Cette revue systématique vise à résumer les données disponibles sur l'efficacité et les effets secondaires possibles de ces autres formes de traitement.