Le miel peut‐il réduire les symptômes de toux chez l’enfant ?

Bilan


Le miel est probablement plus efficace pour réduire la toux qu’un placebo ou aucun traitement et que le salbutamol lorsqu’il est administré sur une période allant jusqu’à trois jours. Le miel semble aussi être plus efficace pour réduire l’impact de la toux sur le sommeil des enfants que l’absence de traitement, mais la plupart des études n’ont mesuré cet effet que pendant une nuit. Il n’y aurait qu’une différence faible ou nulle entre les effets du miel et le dextrométhorphane ou du miel et la broméline). Le miel pourrait être plus efficace que de la diphénhydramine pour réduire la fréquence de la toux. 
Les études indiquent que le miel pourrait être efficace contre la toux chez les enfants, mais l'efficacité et les effets secondaires possibles du miel doivent encore faire l’objet d'études plus vastes et sur une plus longue période.
 

Qualité de preuve

La qualité des preuves était faible à modérée. Six études avec 899 enfants âgés de 12 mois à 18 ans ont été incluses.
 

Contexte

La toux chez les enfants est une source de préoccupation pour les parents et constitue un motif important de consultations externes. Le miel est censé empêcher la croissance des germes et réduire l’inflammation et donc les symptômes de la toux. Pour les nourrissons de moins de 12 mois, l’utilisation de miel est déconseillée en raison d’une faible immunité contre les bactéries pouvant éventuellement être présentes dans le miel.
Le but de cette étude était de comparer l’effet du miel avec 
•    aucun traitement
•    un placebo (médicament factice)
•    des médicaments contre la toux : le salbutol (réduit les spasmes bronchiques) ; le diphénhydramine (un antihistaminique) ; le dextrométhorphane et la broméline (une enzyme)