Le vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle (RORV) protège‐t‐il les enfants et a‐t‐il des effets néfastes ?

Bilan

Efficacité :
Pour la rougeole le vaccin est efficace à 95% pour prévenir une infection et à 96% après une deuxième dose. Pour les oreillons le vaccin est efficace à 72% (1 dose) pour prévenir une infection et à 86% après 2 doses de vaccin. Le vaccin est efficace contre la rubéole à 89% et pour la varicelle le vaccin est efficace à 95% après 2 doses et ce pendant 10 ans au moins.

Effets indésirables :
Dans l'ensemble, les études ont montré que ces vaccins ne provoquaient pas l'autisme, l'encéphalite ou tout autre effet indésirable présumé. Les risques de développer une température élevée ou une fièvre (convulsions fébriles) environ deux semaines après la vaccination et de provoquer un état où le sang ne coagule pas normalement (purpura thrombocytopénique idiopathique) chez les enfants vaccinés sont très faibles.

Conclusion :
Cette revue montre que ces vaccins sont efficaces pour prévenir l'infection des enfants par les virus responsables de la rougeole, des oreillons, de la rubéole et de la varicelle. Aucune donnée probante n’indique que ces vaccins présentent un risque accru d'autisme ou d'encéphalite, et ces vaccins ne présentent qu’un faible risque de fièvre.
 

Qualité de preuve

La qualité des preuves concernant l’efficacité du vaccin ROR était modérée et celle du vaccin contre la varicelle élevée. La revue est basée sur 138 études portant sur plus de 23 millions d'enfants. A jour en avril 2020.
 

Contexte

La rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle sont des maladies infectieuses causées par des virus. Ces maladies sont fréquentes chez les enfants et les jeunes adultes et le plus souvent ne sont pas graves, cependant elles peuvent provoquer des handicaps (tels que la surdité), des complications et même la mort et la rubéole peut avoir des conséquences graves pour les femmes enceintes et l’enfant à naître.
Le vaccin rougeole‐oreillons‐rubéole (ROR) est un vaccin combiné qui protège contre ces trois infections. Les médecins peuvent vacciner en même temps contre la varicelle en mélangeant le vaccin contre la varicelle avec le vaccin ROR (RORV) ou en l'administrant séparément au même moment (ROR+V). Le vaccin ROR a permis de réduire considérablement ces infections. Toutefois, certaines personnes pensent que ce vaccin provoque des effets indésirables tels que l'autisme, le gonflement du cerveau (encéphalite), la méningite, des difficultés d'apprentissage, le diabète de type 1 et d'autres affections. Par conséquent, le nombre d'enfants vaccinés a diminué.
Le but de cette étude était d’évaluer l’efficacité des vaccins ROR, ROR+V et RORV contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle chez les enfants âgés de 15 ans maximum et de déterminer si ces vaccins provoquaient des effets indésirables.