Est-ce que des stimulants de lactation peuvent augmenter la production de lait chez les mères qui allaitent leurs enfants ?

Bilan

Pour les mères qui allaitent des bébés nés à terme et en bonne santé, les médicaments stimulant la production de lait peuvent augmenter le volume du lait maternel, mais ne font que peu ou pas de différence dans la prise de poids du nourrisson, par rapport à un placebo ou à l'absence de traitement (preuve de faible qualité). Aucune des études n'a fourni des informations sur les effets sur les taux d'allaitement exclusif. Les effets des stimulateurs naturels, par rapport au placebo ou à l'absence de traitement, sont incertains (preuve de très faible qualité). En raison du peu d'informations disponibles, on ne sait pas si la prise d'un stimulant de la lactation particulier a des effet secondaires néfastes pour la mère ou le bébé
 

Qualité de preuve

La qualité des preuves est faible ou très faible. La revue inclut 41 études avec 3005 participants. Mise à jour en mai 2020.
 

Contexte

On invoque souvent une production insuffisante de lait pour justifier une supplémentation précoce et un sevrage plus précoce que souhaité. Toutefois il y a toute une série de facteurs, qui peuvent affecter la production du lait, par exemple la santé de la mère et du bébé, les capacités de succion du bébé, la bonne prise du sein et la fréquence des tétées. Avant d'essayer un stimulant de la lactation, il faut tenter d'identifier et de corriger les causes de la faible production de lait.
Certaines mères peuvent préférer les médicaments pour stimuler la production du lait, tandis que d'autres préfèrent les remèdes naturels. Cette revue a comparé l’efficacité des médicaments stimulants à un placebo ou à aucun traitement ou des remèdes naturels avec un placebo ou aucun traitement chez des mères qui allaitent des bébés en bonne santé et nés à terme.