Quelle est la durée optimale de l’allaitement exclusif ?

Bilan

L'allaitement exclusif pendant six mois (versus trois à quatre mois, avec la poursuite d'un allaitement mixte par la suite) réduit les infections gastro‐intestinales et aide la mère à perdre du poids, tout en prévenant une nouvelle grossesse. Par contre il n’y n'a aucun impact à long terme sur les maladies allergiques, la croissance, l'obésité, la capacité cognitive ou le comportement.
 

Qualité de preuve

La revue a considéré 21 études observationnelles et 2 essais cliniques contrôlés. Les différences mesurées concernant le risque d’infection gastro-intestinales sont relativement modestes et il serait souhaitable d’avoir des études avec un nombre de participants plus important pour confirmer les différences. Dernière mise à jour août 2012.
 

Contexte

Les bénéfices de l'allaitement pour la santé des nourrissons sont largement reconnus, cependant les avis et les recommandations divergent fortement concernant la durée optimale de l'allaitement exclusif. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif pendant six mois. L’objectif de cette revue est d’évaluer les effets de l'allaitement exclusif pendant six mois sur la santé, la croissance et le développement de l'enfant et sur la santé de la mère (versus l'allaitement exclusif pendant trois à quatre mois suivi d’un allaitement mixte jusqu’à six mois (allaitement mixte = introduction d'aliments liquides et solides complémentaires avec la poursuite de l'allaitement).