La luminothérapie est-elle utile pour prévenir la dépression hivernale ?

Bilan

Les preuves étant faibles et très limitées, l’utilisation de la luminothérapie pour prévenir la dépression hivernale est une option de traitement qui devrait être essentiellement basée sur les préférences du patient.

Qualité de preuve

Les preuves sont faibles et de mauvaise qualité. Uniquement une étude comprenant un total de 46 participants a pu être identifiée comme étant de qualité suffisante (à jour en mars 2019).

Contexte

La dépression hivernale est la récurrence saisonnière d'épisodes dépressifs majeurs qui surviennent le plus souvent pendant l'automne ou l'hiver et régressent au printemps. Elle touche de 1,5 % à 9 % de la population durant certaines périodes et selon la latitude. L'aspect saisonnier prévisible offre une opportunité prometteuse pour la prévention.

Cette revue ‐ l'une des quatre revues sur la prévention du trouble affectif saisonnier ‐ se concentre sur la luminothérapie en tant qu'intervention préventive. La luminothérapie est un traitement non pharmacologique qui expose les patients à de la lumière artificielle. Le mode de diffusion et la forme de la lumière (par ex. lumière blanche) peuvent varier.