Les vaccins sont-ils efficaces pour prévenir le zona (herpès zoster) chez les personnes âgées ?

Bilan

Le vaccin contre le zona est efficace pour prévenir le zona et cette protection peut durer trois ans. Il est généralement bien toléré, produisant peu d'événements systémiques indésirables et des événements indésirables au site d'injection d'intensité légère à modérée.

Qualité de preuve

La qualité des preuves est modérée. Les preuves sont basées sur 13 études comprenant un total de 69 917 adultes âgés en bonne santé (à jour en octobre 2015). Toutes les études incluses ont été financées par les laboratoires pharmaceutiques qui produisent les vaccins.

 

Contexte

Cette revue évalue l’efficacité du vaccin contre le zona pour prévenir cette maladie chez des personnes âgées en bonne santé.

Le virus varicelle-zona cause la varicelle et peut rester en sommeil dans les cellules des nerfs. Il peut se réactiver après de nombreuses années et se propager dans un nerf jusqu'à la peau en produisant des papules le long de son trajet : c'est ce que l'on appelle un zona. Cette affection survient lorsque les défenses immunitaires d’une personne sont affaiblies, par exemple chez les personnes âgées. Avant l’apparition des papules, le sujet peut ressentir des démangeaisons, un engourdissement, des picotements ou une douleur locale. Le zona provoque une inflammation des nerfs et une douleur sévère qui peut affecter la qualité de vie. On dénombre environ 5,22 épisodes de zona pour 1000 personnes âgées. Cette fréquence est en augmentation avec l’allongement de l’espérance de vie. Des études d’un nouveau vaccin sont en cours mais celui-ci n’est pas encore disponible pour une utilisation clinique.